Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 20 janvier 2008

C’est dimanche

4231c1604c0eded920b518f4f23339f1.jpg

D'abord il y a la cuisine qui s'anime, la porte du buffet qui claque, puis celle du frigo qui s'ouvre, se ferme, s'ouvre, se referme, les œufs qui se brisent sur le bol, des pas vers la poubelle, le fouet électrique, la cuillère en bois qui tape plusieurs fois sur le bord d'un plat, les ustensiles qui s'entassent dans l'évier, une voix qui chantonne, des bruits mystérieux à peine perceptibles, un emballage qu'on ouvre, la porte du four qui s'ouvre, un plat qui glisse sur la grille, le four qui se referme, la radio qui s'éteint. Le silence. Puis l'odeur du chocolat qui parvient jusqu'au canapé. Les minutes se font soudain douces ce dimanche en fin d'après-midi.

(Butte Montmartre, Paris)

Écrire un commentaire