Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 06 mars 2008

Une histoire de fou - 13 -

Je suis content, je n'ai pas repris la cigarette. Par contre, pour ce qui est du jaja, j'en tenais une bonne ce matin. La comprenote en vrac, la grande valse, le feu à tous les étages. Pour me détendre je suis parti faire un tour en vélo. Mais là, patatras... Juste à l'endroit où le sentier fait un coude, une trotinette a surgi devant moi. J'ai freiné comme un malade, trop tard, j'ai fini dans le canal. Seule consolation : la mère du petit con était canon, ça... y'a rien à dire. Mais j'étais dans un tel état de nerf, de fatigue, de sidération, que j'ai été incapable d'articuler deux mots. Elle a dû me prendre pour un abruti.
Je me demande si elle n'a pas raison.


Antoine

Écrire un commentaire