Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 16 mars 2008

Une histoire de fou - 14 -

Bon, je vous résume. Parce que c'est un peu long. Clémentine est revenue. Faut dire que j'ai sorti le grand jeu. Après m'être remis de ma gueule de bois, j'ai sauté dans un avion pour les Seychelles, mais pas les mains vides : avec un plat de risotto. Ca l'a toujours fait craquer. Ca n'a pas manqué. Quand elle m'a vu dans le hall de son hôtel avec du risotto elle a fondu en larmes. Moi aussi. Finalement tout le monde s'est mis à pleurer : Myrtilles, "Body-body" qui se rendait compte qu'il avait affaire à plus fort que lui, et le personnel de l'hôtel, pris par l'émotion.
Après une nuit torride, indescriptible de sauvagerie, de fusion, d'inventions, de découvertes, de cris, de râles, de surprises, d'étonnement, de tous les possibles, du franchissement de tous les tabous, épuisés mais repus, nous avons décollé destination Paris.

Les commentaires sont fermés.