Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 01 juin 2008

Une histoire de fou - 21 -

(Attention, scène difficile, éloignez les enfants.)

Clémentine,
J’ai fait un cauchemar épouvantable. Mes genoux étaient bloqués. Je ne pouvais plus plier les jambes. La seule solution était de m’enlever 10 cm de chaque jambe, juste au-dessus des chevilles, dixit les chirurgiens. Et aller hop ! un coup de scie électrique, ils m’ont enlevé 10 cm de chaque guibole puis m’ont reposé sur les pieds. C’était très douloureux. Surtout pour marcher. Ce n’était pas cicatrisé et je n’avais pas de béquilles. Et tu sais quoi ? Ce qui me démoralisait le plus, c’était d’avoir perdu 10 cm. Déjà que je ne suis pas très grand, je devenais vraiment petit.
Je pense que le type qui est venu te voir c’est Fifi. Il faut que tu te méfies. Pourquoi tu n'invites pas Myrtilles à la maison quelques jours ?
De toutes les façons, là où je suis, il ne me trouvera pas. Tu peux dormir sur tes deux oreilles.
Et comme a dit heu… je sais plus qui : « Ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort.» Nietzsche, voilà c’est ça, ça me revient.

Antoine


Les commentaires sont fermés.