Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 18 juin 2008

Une histoire de fou - 26 -

« Toc ! Toc ! Toc ! Un deux trois ! C’est OK, ça marche… Bonjour Madame Mandarine, ici/ » « Clémentine idiot, donne-moi ce micro, je savais que je ne pouvais pas te faire confiance. Bonjour Clémentine. Votre mari est entre les mains du F.I.P.Q.C.G.F.A.D.U.S.S.B [Voir épisode 15]. Nous l’avons kidnappé dimanche soir au Tréport. Dans le tunnel du funiculaire. Vous le voyez, notre organisation a les moyens. Fifi, ex-boucher, est aussi un fin limier. Bonne nouvelle, nous avons renoncé à notre idée de le découper en petits morceaux, on a réfléchi : il nous sera plus utile entier qu’agonisant. En attendant il est au frais… Ah ! Ah ! Ah ! T’entends Dudule, au frais… quand y’ sauront… Tu vois c’est ça l’humour Dudule, prends note. Tiens, donne-moi une taffe… Hmmmmmft…ouai… c’est du bon. Qu’est-ce que je disais… ah ouai, votre mari, il est au frais. C’est bon pour ses petits neurones, et il va en avoir besoin de ses petits neurones dans les jours à venir ; il a intérêt à ce que ça carbure là haut sous son chapeau. Parce que son blog, il faut une suite maintenant, on peut plus attendre, on va devenir méchants. Fais tourner Dudule, tu te l’a joues perso là. Comment ça si je fais la vaisselle ce soir, j’hallucine. T’es pas un peu barge non, je suis le cerveau de la bande moi, t’as déjà vu le cerveau d’une bande faire la vaisselle. Donne que j’te dis. Tiens regarde, il y a Josette dans le jardin. Voilà, tranquille, ça marche à tous les coups. La porte ! Merde ! Les courants d’air ! Je supporte pas ! Hmmmmmft…ouaaaii… Bon… ma p’tite dame, c’est pas le tout. Qu’est-ce que je disais. Vache il est fort… On l’a peut-être laisser pousser trop longtemps. Alors. Ah ouai. Surtout ne prévenez pas la police, parce que là, votre tendre amour, il tomberait de haut. De très très haut. Or il sait pas voler le Antoine hein ? Il sait en faire des choses, mais voler, il peut pas, moi non plus je ne peux pas, Dudule non plus, personne ne peut voler. Icare, oui, je veux bien, mais faut voir comment ça s’est terminé… Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Bon. De l’ordre, de la méthode. Qu’est-ce que tu veux Dudule ? Si, je t’assure, le l’ai vue dans le jardin, je ne comprends pas. Tiens, on s’en refait un autre ? Je termine avec la donzelle. Bon ma p’tite dame, votre mari a son sort entre ses mains, un portable connecté OuiFi 3e génération X01Beta. Avec ça, hein, faut pas déconner. Bon aller, à bientôt. On vous tient au courant. Signé : René la Fripouille. Merde, j’aurais peut-être pas dû donner mon blaze.. Donne une taffe Dudule, non je ferai pas la vaisselle ce soir, t’es têtu merde. Hmmmmmft…ouaaaii… Aller, tu files à la Poste avec la cassette. Il est où le bouton pour arrêter ce truc. Ca doit être ça. Cric/ »

Silence.

« Myrtille, c’est épouvantable ! Il est entre les mains de dingues. Des psychopathes. Faut faire quelque chose.
- Va falloir être fortes Clémentine. Se débrouiller seules, se concentrer, rester calmes, lucides, déterminées et agir… On allait souvent au Tréport quand j'étais petite. Je connais bien le coin. J'ai ma petite idée. On va le sauver ton mec. Le sortir de leurs griffes. Tu vas voir. Ni une ni deux. Ils nous connaissent pas René la Fripouille, Dudulle et l’autre là, Fifi le Boucher, ils ne savent pas à qui ils ont affaires. Va falloir qu’ils nous parlent sur un autre ton. J’ai une idée.
- Déjà ?
- Oui. Calme-toi. Voilà mon plan."

Les commentaires sont fermés.