Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 06 octobre 2008

La Gondole d'Alphonse - 3 -

DSCN3553.JPG

Paris, le 6 octobre 2008

Monsieur Moretti,

J'ose espérer que vous n'étiez pas dans votre état normal lorsque vous avez gribouillé votre lettre, je veux dire votre torchon, en réponse à mon courrier du 1er octobre. Vous ne savez sans doute pas à qui vous avez affaire Monsieur Moretti. Il aurait été plus prudent de votre part de vous renseigner sur mon état civil avant de vous lancer sur les chemins tortueux et périlleux du sarcasme. Le ciel risque fort de s'assombrir au-dessus de votre petite  tête, ainsi que sur celle de votre collègue Emilio. Vous pouvez lui confier que son post-scriptum m'a fait beaucoup rire. Si si, je vous assure. En imaginant son avenir.

Je ne vous salue pas.

Alphonse Cox



Écrire un commentaire