Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 24 mars 2017

Partie très loin

Je ne sais pas où le regard de la vieille dame assise près de moi va se perdre, mais ça doit être dans un endroit enfoui sous des couches et des couches de terre, de racines, de pierres, d’eau, comme sur les photos de sites archéologiques qui montrent une coupe verticale du sol fouillé ; on peur remonter très loin ainsi. Elle a dû atteindre une bonne profondeur.
Un type à côté se démène comme un fou sur le flipper ; ça fait un grand « paf ! » très sec à chaque fois qu’il gagne une boule gratuite.
Une femme entre, très belle ; ses jambes élancées avancent lentement vers le coin tabac. Le flipper s’est tu ; le type allume une cigarette à la « cow-boy », la tête penchée sur le côté, et son regard plissé vient se planter sur les fesses de la femme qui se saisit de son paquet de menthol et ressort lentement, « clac ! » « clac !», ce sont les talons, et c’est beau à entendre. Le type ne sourit pas du tout. Il jette sa cigarette à terre et l’écrase nerveusement. Il donne un grand coup sur le lanceur du flipper avec la paume de la main et la boule part très vite ; je ne la vois pas d’où je suis, mais elle part très vite.
La petite vieille se lève et sort très lentement, sa canne frappe les pieds des tables comme si elle était aveugle. Elle est juste partie un peu trop loin.

Écrire un commentaire